1001 Albums

Sticky Fingers : Quand les Stones en avaient encore dans le pantalon

By  | 

A l’occasion de la réédition de l’album des Rolling Stones  Sticky Fingers paru en 1971 nous voulions rendre hommage à un des meilleurs albums de l’histoire du Rock and Roll. Les Stones parcourent en ce moment même les USA en redonnant vie à cet album dans leur Zip Tour.

Sticky Fingers c’est la version 2.0 du Blues de Chicago, l’appropriation d’un genre musicale par de jeunes blancs becs anglais pour en faire une musique de masse, le rock and roll. Cet album conçu sur deux ans entre les USA et la grande Bretagne va rapidement devenir N°1 dans ces deux pays et permettre aux Rolling Stones de construire leur légende. Sticky Fingers est le  premier album que les Rolling Stones produisent sous leur propre label et c’est le premier à bénéficier du célèbre logo des Stones.

Sticky Fingers à sa place au panthéon des Stones et plus particulèrement du Rock and Roll en voici les raisons

Sticky Fingers - Newzikbox

 Sticky Fingers : Une pochette réalisée par Andy Wahrol

Sticky Fingers, c’est avant tout une pochette reconnaissable entre 1000. Elu pochette la plus marquante pour un album de rock and roll, celle-ci fut créée à la demande des Stones par Andy Warhol gourou du Velvet Underground. Cette pochette fut censurée dans de nombreux pays notamment en Espagne du fait de son caractère sexuel.

Sur les premières versions figuraient une braguette (zip) que vous pouviez descendre et qui laissait apparaître des sous-vêtements masculins. Malheureusement ce design abimait le vinyle et et dût être abandonné rapidement. Innovant à plusieurs sens, Sticky Fingers est pensée comme une oeuvre dans sa globalité avec un packaging réalisé par un des plus grands artistes contemporains.

Le célebre Brown Sugar issu de Sticky Fingers

Sticky Fingers : Des pépites musicales

Si le visuel de Sticky Fingers est impressionnant c’est avant tout la qualité musicale de cet album qui fait la différence. Il s’agit du premier album des Stones avec Mick Taylor qui apporte le côté Bluesy de cet album.
Les paroles de Sticky Fingers sont sombres et cet album est sans conteste une ode à la mélancolie. Cependant Sticky Fingers est composé de morceaux merveilleux. Qu’il s’agisse du Hit Brown Sugar ou des épiques Wild Horses et Can’t you Hear me Knocking, vous serez transporter hors du temps à travers cette écoute.

Sticky Fingers, c’est également de nombreux morceaux aux fortes sonorités blues comme I got the Blues, You Gotta Move ou Sister Morphine écrit par Marianne Faithfull, petite amie de Mike Jagger à l’époque.

Nous ne pouvons que vous conseillez d’écouter ou de réécouter Sticky Fingers. Nous vous laissons avec notre chanson préféré de l’album Wild Horses.

 

 

Passionné de musique depuis ma tendre enfance, j'ai une sensibilité très rock même si je m'intéresse à tous les genres musicaux. Professionnel du marketing et du digital j'aime analyser et prédire les tendances de l'industrie musicale :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.