actu musique

Sortie d’album par surprise : un mal pour l’industrie musicale ?

By  | 

Ces derniers temps, il est plus surprenant de voir un artiste annoncer la sortie de son album à l’avance, que de voir ce même artiste sortir son album par surprise. Afin de lutter contre le téléchargement illégal ou contre la fuite d’un album la confidentialité d’un lancement est maximal. Beyoncé, U2, Bowie, Kendrick Lamar et beaucoup d’autres y ont succombé récemment. Si l’idée première était bonne la multiplication de ce type de lancement  peut dériver selon moi vers une dévaluation de la musique. Voici pourquoi !

Sortie d’album par surprise : Une technique qui suscite du buzz et génère du trafic

Le marché de la musique est en crise et la sortie d’un album par surprise va permettre de générer des nouveaux revenus via les leviers digitaux. Prenons l’exemple de l’album « Lemonade » de Beyoncé : l’artiste a sortie un film-album sur HBO. Cela va lui permettre de toucher des revenus supplémentaires grâce à la pub et au cachet d’HBO qui vont en quelque sortes financer son album. Ensuite ses clips/ séquences de films seront segmentés sur Youtube et Beyonce et son label vont toucher un maximum d’argents grâce aux nombres de vues de ces vidéos du fait du buzz créé.

La puissance des réseaux sociaux pour générer du bruit et pour auto-promouvoir l’album vont être immense. Après le buzz, tous les médias écriront un article pour être dans la tendance et le budget communication de l’album sera donc quasiment nul, en tout cas largement amortie par les différents bénéfices engendrés. On peut ici parler de coup de maître, mais seulement en s’arrêtant à l’instant T du Buzz. Car l’art qu’est la musique a besoin d’autres vecteurs pour être autre chose qu’un buzz.

Qui a réellement parlé de la qualité de l’album de Beyoncé? La forme a été plébiscité et tous le bruit est dût aux supposés infidélités de Jay-Z. Mais personne n’a relevé la prise de risque musicale de Beyoncé avec des collaborations comme Jack White, James Black, Kendrick Lamar. C’est ici que viens la deuxième partie de notre réflection. Comment gérer l’après Buzz lors de la sortie d’un album par surprise?

Sortie d’album par surprise : Comment gérer l’après buzz

Prenons un autre exemple pour témoigner de la gestion d’un après-buzz raté. U2 offre son album via itunes en 2014 et tous les possesseurs d’un iphone se voit imposer cette musique dans leur appareil apple. Si la fan-base de U2 est ravie, pour les autres c’est la soupe à la grimace et même plus que cela; le groupe et apple sont comparés à des « dictateurs musicaux ». Malgré les excuses et le rétropédalage des deux parties le mal est fait. Personne ne va parler des 5 ans que U2 à mis à écrire son album, ni de l’aspect autobiographique de celui-ci. Si cette sortie d’album par surprise a été rentable pur U2 et son équipe marketing, l’industrie musicale se trouve ici fragilisé.

Ce n’est plus la valeur de l’oeuvre que vous allez promouvoir qui va compter mais comment vous allez la promouvoir. Tous le monde n’est pas U2 et Beyonce et ces artistes déjà à l’aise financièrement  qui sont en train de transformer l’industrie via des partenariats que les groupes plus modestes ne pourront se permettre. La gratuité peut parfois dévaluer une oeuvre…

Sortie d’album par surprise : La création artistique n’est plus mise en valeur

Comme je le disais précédemment, la sortie d’album par surprise ne met pas en valeur la création artistique. Pour les groupes qui écrivent et composent leur musique, il faut souvent un travail de remise en question sur son oeuvre passé pour pouvoir commencer un nouvel album. C’est comme repartir d’une feuille blanche malgré tous le succès que vous pouvez avoir glané. Si vous n’êtes pas David Bowie ou Paul McCartney, il faudra plusieurs jours, mois, années pour terminer une bonne chanson. Parfois savoir susciter l’attente, faire languir ses potentiels fans peut être une bien meilleure stratégie marketing que la sortie d’un album par surprise. L’être humain est fait de tel sorte que ces désirs montent lentement avant d’arriver au point de non retour qui pourra se manifester par un acte d’achat. Ici personne n’a le temps de désirer quoi que ce soit car on nous sert tous sur un plateau et gratuitement de plus.

 

C’est un abus de faiblesse, nous ne sommes pas sûr de la qualité de notre album et de notre pertinence alors offrons le. Il devient impossible alors d’estimer correctement les chiffres de ventes, ou de streaming. Cela va donc fortement dévaluer la création artistique. Réalisé de manière très sporadique cela peut être intéressant mais dans la plupart des cas c’est une fausse bonne idée qui fragilise l’industrie musicale peut être plus que le mal que ces artistes tentent d’endiguer : le téléchargement illégal.

Sortie d’album par surprise : Le téléchargement illégal est-il une fatalité?

Le téléchargement illégal a longtemps été une vraie plaie pour l’industrie musicale. La mauvaise anticipation du passage au digital à porter atteinte à la santé financière de l’industrie musicale. Mais l’industrie n’est elle pas responsable?

Le retour en grâce du Vinyle qui était le support favorisant le plus le culte de l’objet musical en est la preuve. L’industrie a dévalué ses artistes d’abord avec les cassettes puis avec le CD. Impossible de ressentir de l’émotion avec une belle pochette de CD contrairement au vinyle. Sauf que les prix n’ont pas baissé, loin de là. Avec l’arrivée d’Internet, le consommateur a régulé le marché. Avant l’oeuvre était écouté chez le disquaire et acheté ou non en fonction du goût du client pour celle-ci.  Internet a le même rôle aujourd’hui. Cela nous permet de nous faire une idée sur une oeuvre, un groupe et si cela nous plaît nous irons acheté l’album, nous irons au concert ou nous irons voir les vidéos sur internet ce qui directement ou non permettra de financer le travail artistique de l’artiste !

 

Passionné de musique depuis ma tendre enfance, j'ai une sensibilité très rock même si je m'intéresse à tous les genres musicaux. Professionnel du marketing et du digital j'aime analyser et prédire les tendances de l'industrie musicale :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.