actu musique

Sonic Highways : Le périple musical américain des Foo Fighters

By  | 

Sonic Highways ( En savoir plus )(10 novembre 2014) est le 8ème album studio du groupe américain des Foo Fighters, formé en 1994 par Dave Grohl, (ancien batteur de Nirvana) pour  se remettre de la mort de son ami Kurt Cobain.

Sonic Highways est un des projets musicaux les plus ambitieux de ces dernières années. En effet, les Foo Fighters ont choisi 8 villes symbolisant la musique américaine, pour enregistrer une chanson dans un studio mythique de chacune d’entre elles.  En plus de l’album, les Foo Fighters nous offrent une série de 8 épisodes (1 par ville et par chanson) diffusée sur HBO pour nous parler de l’histoire musicale de ces villes avec les protagonistes qui en sont à l’origine et pour nous faire partager l’enregistrement de Sonic Highways .

Ce projet est mon coup de coeur de l’année 2014 et j’aimerais vous donner envie de découvrir Sonic Highways : le périple musical américain des Foo Fighters. Si au départ, je voulais faire un seul article, le contenu musical de Sonic Highways est tellement dense et éclectique que je ferai un article par ville. Ici, j’aborderai le moyen de distribution que je juge révolutionnaire. Les amateurs de musique vont en prendre plein la vue avec ce voyage initiatique …

 

Sonic Highways : Un hommage à la culture américaine

 

Chicago, Washington, Nashville, Austin, Los Angeles, New Orleans, Seattle et New York  sont les 8 villes choisies pour enregistrer Sonic Highways. Soit des places importantes du Blues, du Jazz, du punk, de la Soul, du Rock, de la country et du grunge. La mixité est impressionnante et captivante car vous pouvez rencontrer des artistes aussi différents que Buddy Guy, Willy Nelson, The meters, ZZ Top ou Nirvana. A travers leur autoroute Super Sonic, Dave Grohl et sa bande nous font traverser les Etats-Unis pour créer chanson après chanson un album touchant qui peut devenir mythique car véritable pionnier du Storytelling Musical.

Dans cette série la notion de patrimoine et de partage musical est primordial. C’est d’ailleurs la genèse de ce projet : en tant que musicien, défendons notre art et les acteurs qui le font vivre. 

C’est plaisant de voir l’ouverture et l’amour des Foo Fighters pour la musique de leur pays. C’est même une leçon pour beaucoup d’entre nous qui restons trop stéréotypés dans notre approche de la musique. Alors non, l’album ne sonne pas Blues ou country, ni même Jazzy car les « chasseurs de fantômes » ont une identité à défendre, c’est dans les paroles des chansons que nous retrouvons les hommages aux différentes villes, et cela est la plus belle façon de procéder car les Foo Fighters nous font passer un message : Jouez de la musique qui vous ressemble mais comprenez d’où cette musique vient.

Ces morceaux sont d’ailleurs  la synthèse de chaque épisode faisant  intervenir des musiciens de la scène locale. Il est impossible de juger Sonic Highways seulement sur la qualité de la musique et c’est très bien comme ça. Ici, vous ne pouvez pas comprendre l’origine des chansons sans l’épisode et les quelques hommages glissés dans les paroles ou dans les parties instrumentales.

Cet album conforte ma pensée que la musique est un art qui mérite d’être mis en perspective pour être pleinement apprécié. Est-ce que j’aurais eu la même opinion sur Sonic Highways sans cette série? Je ne pense pas car j’aurais eu une écoute plus passive et avec moins d’informations sur les choix des Foo Fighters. Alors pour certaines critiques Sonic Highways est inégal mais pour moi c’est comme une évidence que ce type d’album ne puisse être totalement homogène : Avez-vous la même inspiration en fonction des lieux ou des moments où vous vous y rendez? Moi pas et je pense que c’est la même chose pour les Foo Fighters. Personnellement mes épisodes préférés sont ceux de Nashville, Austin et New Orleans car dans ces endroits la musique est un véritable mode de vie.

 

Sonic Highways m’a donc donné d’une part, l’envie folle de découvrir ces villes et leur culture par moi-même mais également de découvrir tous ces artistes mis en avant. Je pense donc que la mission des Foo Fighters est réussie car ils ont  éveillé en moi une véritable curiosité et une grande sympathie pour cet album.

 

Je vous donne rendez-vous prochainement avec le premier arrêt de Sonic Highways : Chicago, capitale de la musique noire américaine. En attendant, vous pouvez vous procurer Sonic Highways (ici) ou regarder la série sur Canal Plus. Pour patienter, voici le single de l’album Something from nothing.

 

J’attends vos retours sur votre écoute de Sonic Highways ;).
Rester ici à l’affut pour des concert des Foo Fighters en France.

 

 

Passionné de musique depuis ma tendre enfance, j'ai une sensibilité très rock même si je m'intéresse à tous les genres musicaux. Professionnel du marketing et du digital j'aime analyser et prédire les tendances de l'industrie musicale :)

3 Comments

  1. Pingback: Sonic Highways Nashville : La ville des outsiders

  2. Pingback: Sonic Highways Chicago the city on fire

  3. Pingback: Pourquoi je ne regardai pas les victoires de la musique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.