actu musique

Sonic Highways Chicago : the city on fire …

By  | 

C’est parti pour l’immersion dans 8 villes ayant façonné la musique américaine grâce à la Série Sonic Highways (disponible ici) des Foo Fighters.

Comme promis (lire ici), voici le résumé du premier épisode de la série Sonic Highways. La première ville choisie pour enregistrer est Chicago. Berceau du Blues, du  Punk Rock et grande ville de Jazz, Chicago était le point de départ idéal pour le projet Sonic Highways. Voici pourquoi …

Sonic Highways Chicago : Steve Albini le Magicien du son

Le Studio choisi pour enregistrer la chanson Something from Nothing est le Electrical Audio de Chicago. Cette Mecque de l’Indie Punk  avec sa réverbération naturelle et son système entièrement analogique est dirigée par celui qui est considéré comme un des parrains du Grunge Steve Albini. Reconnu pour son franc-parler, sa passion pour le punk et ses valeurs humanistes, Steve est un des rares à ne prendre aucun royalty sur les ventes des albums qu’il produit. Il se voit tel un plombier qui est payé à la mission. C’est pour cela que vous n’avez sans doute jamais entendu parler de lui car il n’exige pas d’être cité dans les albums qu’il réalise. Il a pourtant réalisé de nombreux albums que vous avez déjà entendus. En voici un aperçu.

Nirvana – In Utero – 1993

The Pixies – Surfer Rosa – 1988

PJ Harvey – Ride of me – 1993

Un hommage est donc rendu à Steve Albini, ce travailleur de l’ombre qui a influencé de nombreux producteurs dans son approche du son. Dave Grohl (chanteur/ guitariste et créateur des Foo Fighters)  confie ici la production de la première chanson à une personne qu’il connait bien, histoire de commencer ce voyage initiatique Sonic Highways Chicago avec des repères.

Sonic Highways Chicago :Buddy Guy la Légende vivante du Blues

Même si Chicago est une ville importante du Jazz et un passage obligé pour ses acteurs(Chicago Jazz Festival), les Foo Fighters n’abordent pas ce style musical dans Sonic Highways Chicago. Sans doute préfèrent-ils parler d’un style qui influence plus le Rock and Roll et donc leur musique : le Blues.

On dit qu’une ville construit ses habitants mais la réciproque est vraie. Chicago, terre d’accueil de beaucoup d’esclaves noirs du bord du Mississippi est donc le berceau de la musique Blues.

Qui mieux que Buddy Guy pouvait faire office d’ambassadeur du Chicago Blues. Appartenant au fameux label Blues Chess Recordce virtuose de la guitare, arrivé tout droit de la Nouvelle Orléans ne pensait pas rester aussi longtemps à Chicago. C’est sa rencontre avec Muddy Watersautre légende de ce courant musical, qui lui ouvrit un grand nombre de portes. Buddy Guy est avec BB King la dernière légende vivante du Blues. Total autodidacte, il a appris à jouer avec une corde et un bouton et jouait de la musique seulement pour ne pas trop s’ennuyer.

Sonic Highways Chicago rend un hommage appuyé à ce musicien. Si vous avez l’occasion de regarder l’épisode, vous verrez que la corrélation faite par Buddy Guy entre la musique et la vie est une belle leçon de philosophie.

Un petit florilège du talent de Buddy grâce à cette playlist.

Sonic Highways Chicago : La scène punk rock de Chicago comme source d’inspiration des Foo Fighters

Dave Grohl, dans ce premier épisode de Sonic Highways Chicago nous explique comment grâce à sa cousine, il a découvert le punk rock au Cubby Bear, club qui organise des concerts punks autorisés aux mineurs pour attirer une forte clientèle. Il y a vu un concert du groupe punk Naked Raygun qui lui donna envie de fonder un groupe. Sous le label Wax Traxancienne boutique musicale très réputée , tous les groupes de la scène punk de Chicago ont permis à une génération de jeunes musiciens américains de s’identifier à nouveau à un style de musique. Le Jazz et le Blues avaient eu le même rôle pour les artistes noirs américains auparavant.

Enfin, Sonic Highways Chicago met en lumière le groupe rock Cheap Trick surnommé les Beatles Américains  qui a influencé tous les Foo Fighters, notamment grâce au guitariste de génie Rick Nielsen connu pour être un virtuose jouant sur une guitare à 5 manches !!! Il fait d’ailleurs l’honneur de jouer sur Something From Nothing, première chanson de Sonic Highways.

 

 

Sonic Highways Chicago : Something From Nothing

La morale de cette épisode, c’est que toutes les personnes présentes dans cette épisode se sont construites à partir de rien, juste parce qu’ils ont cru en eux ou en leurs passions. C’est le cas de Steve Albini, de Buddy Guy ou de la scène punk rock de chicago. C’est également le cas de Dave Grohl  des Foo Fighters qui est reparti de rien après la mort de son ami Kurt Cobain.

C’est un vrai symbole si Sonic Highways commence à Chicago car c’est le point de départ de la quête personnelle musicale de Dave Grohl. Chicago a été le commencement pour lui, il connaissait en plus Steve Albini pour avoir enregistrer avec Nirvana à Electric Audio. Voici donc la première chanson Something From Nothing, en attendant la prochaine étape de Sonic Highways : Washington.

 

 

En bonus un petit live des Foo Fighters au club Cubby Bears où Dave Grohl a été à son premier concert punk à l’occasion de la promotion de Sonic Highways.

 

Passionné de musique depuis ma tendre enfance, j'ai une sensibilité très rock même si je m'intéresse à tous les genres musicaux. Professionnel du marketing et du digital j'aime analyser et prédire les tendances de l'industrie musicale :)

3 Comments

  1. Pingback: Sonic Highways Nashville : La ville des outsiders

  2. Pingback: Disquaire Day : La journée des disquaires indépendants

  3. Pingback: Soul Train: l'émmission musicale atemporelle

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.