actu musique

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes !!

By  | 

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band l’album des Beatles considéré comme le plus grand album rock de tous les ans vient d’avoir 50 ans. A cette occasion, nous avons décidés de lui dédier un de nos articles « 10 anecdotes sur …« .

Cet album a révolutionné la musique, il y’a un avant et un après Sergent Peppers que ce soit en terme d’enregistrement de mastering ou même de conception des pochettes d’albums. Les Beatles nous proposent ici un chef d’oeuvre qui s’écoutera j’en suis sûr encore dans 200 ans.

Voici donc l’histoire de Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes !

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : Penny Lane et Strawberry fields forever étaient prévus pour cet album

10 anecdotes Sergent Pepper's lonely heart club band

Pour garder un rythme de sortie régulier, le manager des Beatles Brian Epstein demande à George Martin de lui fournir au moins 1 chanson pour continuer à occuper l’espace médiatique.

A l’époque, les deux morceaux les plus avancées sont Penny Lane et Stawberry fields forever. Ces deux chansons reprennent le thème de l’enfance piste de base pour McCartney pour envisager l’album Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band.

Ces deux chansons sont deux monuments des Beatles mais elles ne furent jamais numéro 1. George Martin considère que l’album aurait été encore meilleur avec celles-ci et nous ne pouvons qu’adhérer à ce constat.

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : Une technique d’enregistrement ultra moderne

sergent peppers lonely heart club band 10 anecdotes

Pour aborder Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band, les Beatles s’éloignent de leurs standards habituelles.

En effet le groupe a stoppé depuis l’année d’avant ses tournées de concerts. Du coup le groupe à le temps n’est plus limité par le temps pour l’enregistrement d’un album.

Les Beatles vont donc décider de ne plus se limiter à l’enregistreur 4 pistes qui d’habitude accompagnent les séances d’enregistrement.

Ils vont fonctionner comme un peintre en enregistrant plusieurs couches et en les compressant par la suite sur ce même enregistreur pour garder une capacité d’enregistrement.

Il s’agira donc plutôt d’un enregistrement 8 pistes (déjà à la mode aux USA à cette époque).

 

Le seul défaut de cette technique imaginé par Georges Martin est l’impossibilité jusqu’au remastering d’aujourd’hui d’avoir une belle qualité sonore en stéréo.

Plus de prises rapides et lives comme dans le passé, les Beatles rentrent dans une nouvelle ère. Ils vont également renégocier le contrat avec Abbey Road pour ne plus payer à l’heure mais au forfait pour le studio ce qui leur fera faire de grosses économies. Toute cette révolution va entraîner les deux anecdotes suivantes !

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : Strawberry fields forever va nécessiter 55h d’enregistrement

sergent peppers lonely heart club band - newzikbox

Les Beatles vont donc passer une éternité en studio.

Pour les débuts de Sergent Pepper’s Lonely Heart Club Band, ils vont passer plus d’un mois sur « Strawberry fields forever« .

Quand les Beatles payaient le studio à l’heure, il ne répétait pas dedans, cela va changer à ce moment. Strawberry Fields Forever leur prendra plus de 55 heures de studio et pas moins de 26 prises.

 

C’est énorme. On imagine facilement le perfectionnisme des Beatles et cette nouvelle technique ne va pas les aider à se calmer !

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : Un orchestre de 41 personnes est présent sur « A day in the life »

sergent pepper's lonely heart club band 10 anecdotes

Une autre chanson rendu possible par les nouvelles techniques d’enregistrement est « A day in the Life ». En effet nous n’aurions pu avoir la présence d’un orchestre de 41 personnes sans ces nouvelles méthodes.

George Martin va écrire lui même ici les partitions pour chaque instrument et va diriger cet orchestre pour mettre en boîte, une des plus belles orchestrations de la musique moderne.

Avant de faire appel à cet orchestre les Beatles avaient travaillés 3 semaines pleines sur le morceau.

Les Beatles ramènent des costumes et de nombreuses personnalités le jour de l’enregistrement pour détendre les musiciens et pour donner un esprit « guinguette ». Il est assez intéressant de savoir que la dernière note au piano de cette chanson qui clôt l’album est donnée par  Ringo, McCartney, Lennon et Martin sur des pianos à queue dans la même pièce… 12 jours plus tard.

 

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : L’album de McCartney

Sergent Pepper's Lonely Heart Club Band 10 anecdotes

On peut considérer Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band comme l’album de Paul McCartney.

On connaît en effet les Beatles pour la dualité Lennon-McCartney. Seulement à l’époque de cet enregistrement, Lennon est face à un divorce difficile et passe ses journées à se droguer.

Paul McCartney va en profiter pour prendre les choses en mains et pour prendre le leadership en studio.

La plupart des chansons sont de lui ou re-arrangé par lui . George Harrison à peine revenu d’Inde n’aura pas un grand rôle sur l’album, une seule chanson de sa composition.

Seul McCartney va défendre cet album dans le temps en le reprenant souvent lors de sa longue carrière par la suite !

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : Un album concept pour s’éloigner des Beatles

The beatles - Sergent Pepper's Lonely Heart Club Band - 10 anecdotes

A la base Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band a été pensé comme un album concept, reprenant les noms des groupes américains à rallonge pour le titre. Pour info le Sergent Pepper était un officier assurant la sécurité des Beatles ayant réellement existé.

Les Beatles veulent ici envoyer jouer un groupe fictif pour les remplacer pendant les tournées. L’idée est également de s’éloigner de ce qu’ils pouvaient faire musicalement en « tuant les Beatles »

Si McCartney défends cette direction artistique, il n’en va pas du tout de même pour les autres membres du groupe. Ringo et Lennon diront qu’a part les deux premières chansons, le reste n’a jamais été fait dans ce but, et Harrison dira que ce concept ne l’intéressa guère et qu’il n’y pensa pas une seconde pendant l’enregistrement de l’album.

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : Une pochette mythique réalisé à partir de collage

Les personnes présentes sur la pochette de Sergent Pepper's

Les personnes présentes sur la pochette de Sergent Pepper’s

La pochette mythique de l’album est l’oeuvre de Peter Blake, qui par la suite va faire de nombreuses pochettes et qui regretta de ne pas avoir négocié de royalties pour l’album car même 1% des ventes lui aurait permis d’être plus riche que riche. Il a touché seulement 200 livres pour celle-ci.

Tout part d’un croquis de McCartney pour cette pochette qu’il donna a Peter Blake. Le groupe avait déjà une pochette mais un proche leur conseilla de faire appel à un pro. Les Beatles ont alors dressé une liste de personnes qu’ils voulaient sur cette pochette.

Blake et son équipe les ont agrandis à taille humaine les ont collés sur du carton et on fait le collage à taille humaine.

De nombreuses célébrités ayant influencées les Beatles sont présentes, seul on étés refusé Hitler et Gandhi pour ne pas froisser les moeurs. Le montage fait 3 m de long sur 10 m de large.

Il y eu ensuite une photo faites avec les Beatles de ce montage qui a donné la pochette que nous connaissons qui est aujourd’hui une icône de la pop culture et qui a été détourné de nombreuses fois notamment par les Stones et par Frank Zappa.

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : Il devait s’agir d’un double album avec un « goodies bag »

10 anecdotes sergent pepper's lonely heart club band

 

Autre anecdote sur la pochette de Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band, il devait s’agir d’un double album avec un goodie Bag à l’intérieur.

L’idée était de faire comme pour Noël avec une chaussette remplie de cadeaux.

Par soucis logistique la maison de disques a refusé et seulement autorisé un petit encart avec des pastiches à découper !!

 

 

 

 

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : 3 jours après la sortie de l’album Jimi Hendrix va jouer Sergent Peppers

La sortie de Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band est donc un événement et tout le monde s’empare de l’album. Il s’agit d’une véritable déferlante. L’album sera l’hymne de Woodstock et au coeur du flower of Love. Mais 3 jours après sa sortie c’est Jimi Hendrix qui va lancer cette vague de reprise en reprenant dès le début de son concert où était présent Lennon et McCartney un Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band de folie. Le mythe commence ici 🙂

 

Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band en 10 anecdotes : Un album qui en a influencé de nombreux autres

Une dernière anecdote pour la route sur Sergent Pepper’s Lonely Hearts club Band. Cet album va en influencer des milliers d’autres. De par sa pochette, son format, la façon dont il a été enregistré et mixé Sergent Pepper’s est une référence. Tous les artistes les plus influents exceptés les Stones citent les Beatles.

Sergent Pepper’s c’est l’ancêtre d’un grand nombre d’album des années 70. Et dans l’histoire du rock c’est vraiment un tournant.

Passionné de musique depuis ma tendre enfance, j’ai une sensibilité très rock même si je m’intéresse à tous les genres musicaux. Professionnel du marketing et du digital j’aime analyser et prédire les tendances de l’industrie musicale :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.