actu musique

Playlist rap français en trois lettres

By  | 

Rien ne présageait de voir des artistes et des groupes si différents cohabiter au sein d’une playlist. Ils viennent de diverses régions de France, ne font pas tous partie de la même génération, n’ont pas la même renommée ou statut et ont des styles presque opposés. Et pourtant ils partagent une même particularité : tous ont un nom qui ne compte que trois lettres.
Vu l’abondance de titres disponibles, cette playlist de rap français en trois lettres a été séparée en deux parties. La première est consacrée aux titres sortis entre l’année dernière et cet été. La deuxième couvre une période comprise en 1995 et 2013.

 

Playlist rap français en trois lettres 1/2 (2015-2016)

 

Cette playlist commence par trois duos originaires du sud de la banlieue parisienne : DTF (Dans Ta Face) d’Ivry-sur-Seine, dont la mixtape « Le H avant le B » est disponible ici, que l’on retrouve souvent sur des titres et dans des clips de PNL (Peace n’Lovés), venus de Corbeil-Essonnes. On ne présente plus les deux frères, forts de leur succès fulgurant savamment orchestré. Originaire de la même ville, le duo MMZ (Mini Mafia Zoo) a réadapté la recette de leurs aînés avec des textes et une ambiance moins sombres, ainsi qu’une communication moins verrouillée.
Bien qu’il soit seul, le strasbourgeois MRC cultive son succès en surfant sur la même vague que les trois duos précédemment cités.

 

DTF PNL - Newzikbox

Playlist rap français en trois lettres – DTF et PNL

 

MHD le nouveau fer de lance du 19e arrondissement a connu lui aussi une ascension rapide, avec une musique dansante inspirée par les rythmiques africaines (l’afro trap). Le parisien ASF, du groupe Panama Bende, fait partie de la nouvelle génération montante avec son style et ses textes plutôt froids. Le Melunais A2H, l’un des chefs de file de la trop discrète scène west coast française (épaulé ici par un Dj Weedim toujours plus productif), et l’ancien membre du 92i, Djé (accompagné par Mala qui reprend du service après des années de silence), sont également présents sur cette playlist.
Le sud n’est pas en reste, représenté par trois artistes aux forts accents des Bouches-du-Rhône. Le Marseillais Jul, fort de huit projets produits en indépendant depuis 2014, qui est devenu le rappeur vendant le plus de disques ces deux dernières années. Originaire des quartiers nord de la cité phocéenne, MOH s’est lui aussi fait une place de choix sur la scène indépendante. SCH (version raccourcie de son ancien nom Schneider) a choisi un chemin différent en signant chez DefJam France, mais connaît une popularité croissante grâce à sa voix et son style particuliers.

 

Jul SCH - Newzikbox

Playlist rap français en trois lettres – Jul et SCH

 

Deux « anciens » du 9.2 complètent cette playlist. Rappeurs depuis le milieu des années 1990 et toujours actifs, Ali (moitié de Lunatic avec son acolyte Booba) et LIM prouvent chacun qu’ils n’ont rien perdu de sa sagesse pour l’un, et de sa fougue pour l’autre.
Pour en finir avec cette première partie de la playlist rap français en trois lettres, l’ovni rappeur-producteur Wit débarque avec un son différent et un flow lancinant (qui n’est pas sans rappeler celui du lyonnais Jorrdee), bien aidé par la mise en image soignée de TBMA.

 

 Playlist rap français en trois lettres 1/2 (2015-2016)

 

Playlist rap français en trois lettres 2/2 (1995-2013)

 

Cette « vague » de groupes et d’artistes rap aux noms en trois lettres a clairement le vent en poupe. Mais il en existait bien sûr d’autres avant eux. Il semble d’ailleurs inévitable de mettre en lumière leur importance. En effet, que serait le rap français actuel sans l’héritage laissé par des groupes tels qu’IAMNTMNAP (New African Poets, groupe de Strasbourg qui a révélé Abd Al Malik) et KDD (Kartel Double Détente, toulousains menés par Dadoo) ?

 

NTM et IAM - Newzikbox

Playlist rap français en trois lettres – NTM et IAM

 

Que dire de la technique laissée par Ill des X-Men, grande source d’inspiration pour certains rappeurs actuels ? Il est ici en featuring avec le regretté Fredy K, ancien membre du groupe ATK (Avoues que Tu Kiffes) qui a en son temps fédéré une bonne partie de la scène rap de l’est parisien. Avec leurs instrumentales orientées vers les musiques électroniques, les TTC (les initiales des trois MCs du groupe Tido Berman, Teki Latex et Cuizinier) ont clairement contribué au renouveau du rap français du début des années 2000. Sans oublier le « Val-de-Meurtre » de TLF (pour Talents Fâchés), Dry (moitié du duo Intouchable) et du 113.

 

Playslist rap français en trois lettres 2/2 (1995-2013)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.