actu musique

Le vinyle est toujours plus que vivant aux USA

By  | 

Le vieux disque vinyle est le segment le plus dynamique de la musique aux USA

Le vinyle était censé être mort aux environs de 1991, après avoir perdu régulièrement des parts de marché avec l’arrivée de la cassette, puis étant presque complètement remplacé par le CD. Dans le nouveau millénaire, toutes les ventes physiques de musique ont été impactées par la naissance de plateformes comme iTunes poussant les téléchargements numériques, de Spotify et d’autres services de streaming numériques apportant catalogues entiers consultables depuis toutes sortes d’appareils connectés. Alors que le chiffre d’affaires baisse de 32,5%  pour les ventes de CD sur 2015 (statistiques de la RIAA,) les revenus du vinyle ont eux augmenté de 52,1% par rapport à l’année dernière. Maintenu en vie par les audiophiles, le vinyle a rapporté 226 millions de dollars au premier semestre de 2015. Cela représente plus que les services de streaming financés par la publicité comme Spotify, qui ont généré 162,7 millions de dollars sur la première moitié de 2015. Les services de streaming comme Spotify Premium payants génèrent en moyenne 477 900 000 $ en revenus. 

vinyle en croissance en 2015

En 2015, le streaming par abonnement (par exemple Spotify premium) a augmenté de 24,9%, et le streaming financé par la publicité (par exemple Spotify gratuit) a augmenté de 27,1%. C’est respectable, mais pas autant que les 52,1% d’augmentation du CA du marché des disques noirs. Il est difficile de croire que le vinyle puisse garder ce rythme, mais les ventes sont très surprenantes, impulsées par un retour de la platine qui devient un objet de mode dans les foyers.

Le vinyle offre aux consommateurs une expérience rituelle qu’ils apprécient. Ils ont la riche impression d’interagir avec quelque chose de physique et Spotify ne peut remplacer cela. Toutefois, ces chiffres RIAA ont une face B. Le marché du vinyle a longuement rampé par rapport au streaming, mais  aujourd’hui ce produit de niche peut rivaliser dans la cour de l’illustre industrie de la musique dématérialisée. 

Passionné de musique depuis ma tendre enfance, j'ai une sensibilité très rock même si je m'intéresse à tous les genres musicaux. Professionnel du marketing et du digital j'aime analyser et prédire les tendances de l'industrie musicale :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.