actu musique

Histoire de Coachella : les 10 dates clés !

By  | 

Nous poursuivons notre semaine spécial Coachella. Après l’article d’hier sur le thème Coachella l’anti Woodstock, je vous présente aujourd’hui en 10 dates l’histoire de Coachella. Avant cela petite carte d’identité du festival.

Coachella a lieu tous les ans à Indio (prêt de Joshua Tree) en californie sur deux weekends depuis 1999. Le festival est géré par la multinationale AEG mais fut fondé par Paul Tollett qui le dirige toujours. Il y’a 8 scènes différentes.

Le festival donne une grande place à l’art avec de nombreuses expositions et fait insolite vous ne pouvez pas consommer d’alcool ailleurs que dans les stands prévus assez éloignés des scènes. Vous pouvez vous promener en vélo dans le festival et si vous faites du covoiturage vous aurez peut-être la chance de gagner un pass à vie.

Voyons maintenant l’histoire de Coachella en 10 dates fondatrices ! Mais avant une petite vidéo pour vous donner un aperçu de ce qu’est Coachella !!!

Histoire de Coachella : 1993 – Pearl Jam en conflit avec Ticketmaster

Il est amusant de noter que Coachella, l’un des symboles de la musique business à vu le jour grâce à un acte de boycott commercial.

En effet Pearl Jam en froid à l’époque avec Ticketmaster cherche un moyen de se produire en Californie en boycottant l’entreprise. Mais le promoteur (Tickmaster appartient à Live Nation) a le monopole sur la région et Pearl Jam va être obligé d’être malin. Le jeune Paul Tollett pas encore reconnu dans le milieu va se charger de trouver le lieu idéal pour ce concert.

Le groupe va se produire sur les terres de l’empire polo club de Indio. Ce terrain sera alors reconnu apte à accueillir des concerts et ce sera le futur site de Coachella.

 

Voici donc comment tout à commencé. Le plus drôle dans tout ça c’est que le concert est un fiasco. Le groupe entre en conflit avec le public et se prends des chaussures durant tout le concert!!

Histoire de Coachella -1999- Première édition

histoire de coachella 1999 programme

Programme de la première édition – 1999

En 1999, Paul Tollett peut enfin mettre son plan à exécution et lance son premier Coachella.

Il est parti d’un constat simple, les festivals européens sur un lieu fixe et ayant lieu tous les ans sont bien plus attractifs. Ce type ne festival n’existe pas alors aux USA.

La success story va alors naître mais elle va accoucher dans la douleur.

Pour cette première édition de l’histoire de Coachella, Tollett va réunir Beck, Rage against the Machine, The Chemical Brothers ou encore Morrissey.

C’est un semi échec malgré les 10 000 festivaliers et la boite de production Goldenvoice (racheté par AEG depuis) est au bord de la faillite à la fin du festival avec une dette de 750 000 dollars.

Heureusement Coachella peut compter sur la solidarité des artistes de l’époque qui accepte de ne recevoir leurs cachets que quelques années plus tard. Sans cela le festival serait déjà mort et enterré.

Histoire de Coachella – 2000 – le festival n’a pas lieu

Du fait des épisodes de l’année précédente, le festival ne peut voir le jour en 2000. Goldenvoice ne peut prendre le risque de se relancer aussi vite. C’est la dernière année blanche pour Coachella.

Il est important à ce stade de souligné toute l’abnégation de Tollett qui n’a pas abandonné malgré son échec apparent. Beaucoup de contes de fées commencent dans la douleur et le projet de Coachella n’y a pas échappé.

Cette année là  fut une transition et sans doute que l’analyse de tous les échecs de la première année furent prépondérant pour la suite de l’histoire du festival.

Histoire de Coachella – 2001 – sauvé par Perry Farrell de Jane’s Addiction

L’édition de 2001 n’a failli jamais voir le jour car Tollett n’avait pas de tête d’affiche a quelques mois du festival mais il reçoit un coup de main inattendu du fondateur du Lollapalooza mais également membre de Jane’s Addiction : Perry Farrell (peut être pour développer le marché du festival au USA).

Le groupe Jane’s Addiction séparé depuis 1991 va alors se reformer et offrira un vrai tremplin à Coachella. Pour minimiser les risques, le festival aura lieu sur une seule journée. Si cela peut s’avérer une mauvaise décision stratégique ce sera tout le contraire. Cela va créer de l’engouement et de la frustration comme une bonne vielle stratégie marketing de rareté et le festival sera véritablement lancé.

Le line-up commence à être sacrément intéressant en plus du groupe de Farrell nous retrouvons Fatboy Slim, Aphex Twin ou encore les fidèles de Chemical Brothers.

C’est une vraie marque de fabrique du festival qui voit le jour. Coachella va allier Stars mondiales, musiciens indés et rois des DJ pour offrir une recette qui marche à son public. De la musique commerciale, des pépites et de la fête. C’est toujours le cas aujourd’hui.

Histoire de Coachella – 2002 – un camping et deux Jours de festival

Le festival continue sa croissance en 2002 avec l’obtention d’une autorisation de camping et le retour à 2 jours de concerts. On revient sur un format plus standard qui permet de mieux monétiser le festival.

Quand on sait qu’aujourd’hui un emplacement se loue 113$ la nuit et que cela peut monter jusqu’à 5000$ pour un Tee Pee 4 personnes cela représente un vrai bénéfice pour Goldenvoice.

2002 est un peu l’année 1 du festival car c’est à partir de ce moment que Coachella est devenu Coachella. Le line-up est aussi incroyable avec de vrais stars planétaires comme Oasis à son Apogée ou encore les Foo Fighters et Bjork. Après cela le festival va grandir d’année en année. Après cette vidéo rendez vous en 2006 pour le premier gros coup d’éclat du festival.

Histoire de Coachella – 2006 -daft punk pour la postérité

2006 restera une année à part pour la musique et pour Coachella. En effet une surprise de taille attends les festivaliers sur la scène Sahara (dédiée au Clubing). Daft Punk va révolutionner le concert électronique avec une vraie mise en scène à l’instar des rockeurs.

Cela va être le début d’une tendance. Et pour le festival c’est jackpot car le buzz créé par cet événement est mondiale. Aujourd’hui encore on parle de cette apparition mythique. Vous pouvez apprécier la performance ci dessous. C’est vraiment le concert qui a fait basculer Coachella dans une autre catégorie et qui a permis sa peopolisation.

 

Histoire de Coachella – 2010 – plus que des pass 3 jours à la vente

2010 marque un vrai tournant pour le festival. Celui du « Show Business ». Le festival c’est donc bien développer depuis 2002, il y’a aujourd’hui 3 journées pour le festival. Pour maximiser les profits, les billets journées ne sont plus vendus, il faudra acheter un pass 3 jours directement pour pouvoir assister à Coachella.

Cela permet d’être sûr de remplir les 3 dates, permet de générer plus de cashflow et diminue le risque de vente à la sauvette devant l’enceinte. Malgré la grogne des festivaliers, les billets se sont très bien vendus et Coachella a muté vers un public différent.

Comme le disait mon article d’hier sur le type de personne venant sur le festival, à partir de 2010, il faudra faire partie de l’élite de la nation pour venir. Plus trop de possibilité de venir pour un seul artiste sauf volonté de casser sa tirelire. Un passe Coachella se négocie en 2017 à 400$ pour l’offre la plus basique. Cela fait passer le festival dans une nouvelle catégorie : le festival glamour qu’il faut couvrir quand on est un magasine de mode. Les foodtrucks healty et le culte de la slow food sont aussi mis en avant.

Tous les paiements se font en sans contact car il faut aussi de la technologie à Coachella. Bref on rentre dans une nouvelle ère et cela ne s’annonce pas forcément positif pour la suite.

Histoire de Coachella 2012 – un deuxième weekend pour combler la demande

Pour combler la demande de billets (comme quoi les 400$ ne refroidissent pas tous le monde), Coachella annonce en 2012 que le festival se tiendra sur deux weekends avec un line-up identique. A l’instar de certains concerts, le festival double les dates pour maximiser les profits et pour faire face à la demande grandissante.

Cela a un double intérêt pour les organisateurs, ils augmentent la capacité du festival tout en gardant son côté privilégié et élitiste. Peu de gens peuvent rentrer mais ceux qui rentrent bénéficient du même traitement. Coachella garde son côté premium avec cela mais peut également accueillir plus de monde. Les bénéfices sont alors double même si les cachets d’artistes sont deux fois plus gros.

C’est une idée maligne même si très orienté business et ça permet également de faire parler encore plus du festival et plus longtemps. Malin. Mais 2012 est également une année importante scéniquement pour Coachella avec le Buzz Tupac.

Histoire de Coachella 2012 encore – Tupac ressuscité

On parlera longtemps de ce concert de Snoop Dogg et de Dr.Dre à Coachella. Pour faire le buzz les deux compères vont réssuscité Tupac le temps d’une chanson avec un hologramme.

Cela reste le plus gros buzz de Coachella au vu de la technologie utilisée et du mythe qu’est Tupac. Une bonne pub pour le festival et un moment important pour la musique…

 

Histoire de Coachella : quel scénario pour la suite?

Je n’ai trouvé que 9 dates vraiment marquantes. J’ai donc décidé pour la dixième de deviner ce que pourrais être Coachella dans le futur. Je pense que le côté business va continuer et que le festival va trouver des pistes de développement varié. Le festival « desert trip festival » surnommé oldchella en est un exemple. Sa première édition cette année aurait pu être une date importante mais il y’a une vraie volonté de marketer le festival différemment. Mais il s’agit n’y plus ni moins qu’un deuxième Coachella positionner sur un marché plus nostalgique.

Pour moi le futur de la marque Coachella passe par de l’exportation. J’imagine un peu à l’instar du Rock in Rio ou du Lollapalooza un Coachella dans plusieurs pays différents mais en gardant le même positionnement marketing. Cela permettrait de toucher une audience différente tout en gardant l’âme du festival. Une programmation par pays permettrait également de diversifier l’offre.

On peut imaginer également une marque comme Coachella devenir un label et sponsorisé des artistes qui seraient promus lors des festivals à travers la planète. On peut même imaginer des marques diverses pour l’empire Coachella tant il s’agit maintenant d’un mode de vie. On pourra sans doute assister au festival en réalité augmenté via son salon. Quelques concerts ont lieu cette année en 360 et sont sans doute un test pour l’organisation.

J’espère que cet article vous a plus :). On se retrouve demain avec un article sur la programmation du festival et samedi et dimanche pour un feedback :).

 

Passionné de musique depuis ma tendre enfance, j'ai une sensibilité très rock même si je m'intéresse à tous les genres musicaux. Professionnel du marketing et du digital j'aime analyser et prédire les tendances de l'industrie musicale :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.